Accueil    

 

    Jean-Philippe Viret
contrebasse
www.viret.com/ www.viret.com/
       

 

 

Peu après sa naissance en 1959 à Saint-Quentin (dans l’Aisne), ses parents s’installent à Caen. Il suit des cours de piano et se désintéresse de la musique jusqu’à sa rencontre avec Emmanuel Bex qui lui suggère de se mettre à la contrebasse à la fin des années '70. Passage à Bordeaux en 1977 avec Bex et le batteur Renaud Penant : le contrebassiste commence à gagner sa vie comme musicien un an plus tard et suivra une année d’étude au CIM (Centre d’Informations Musicales, créé en 1976) avec Patrice Caratini. Il arrive à Paris en septembre 1979 et travaille au conservatoire de Versailles avec Jacques Cazauran (professeur de Jean-François Jenny-Clark et d’Henri Texier) tout en jouant le soir dans les clubs. Il étudie également l’harmonie et le contrepoint avec Julien Falk ainsi que l’arrangement et l’orchestration avec Yvan Julien.
Il fait partie de l’Orchestre de contrebasses depuis les débuts de la formation en 1981. Il joue également avec Stéphane Grappelli (en trio avec le guitariste Marc Fosset) pendant huit ans, à partir de 1989. C’est le violoniste qui l’encouragera à faire des chorus à l’archet. On le retrouve depuis aux côtés de nombreux musiciens : Marc Ducret, Simon Goubert, Daniel Humair, Lee Konitz, Jean-Marie Machado, Richard Galliano, Bill Carrother ou encore Didier Lockwood.
À la fin des années 80, il a également formé son propre trio avec le pianiste Edouard Ferlet et le batteur Antoine Banville, caennais d’origine, remplacé depuis par Fabrice Moreau depuis 2008. Ce trio a remporté en 2011 le prix de la formation instrumentale de l’année aux Victoires de la musique 2011.

 
Groupes

  Didier Lockwood For Stéphane
  Jean-Philippe Viret trio

 
Photos

 

 

Accueil    
accueil sommaire haut de page