Accueil        

 

Accueil 
 
intro 
musiques et vidéos 
soirée en images 
slam à Dominique 

 

   

Dominique Voquer

Slam à Dominique

À Dominique…
Amis du jazz !
Trente et un ans ? Bel âge pour cette association,
Caen Jazz Action, défendue avec ta passion…
Ce soir, tes anciens partenaires sont venus jouer avec toi avec émoi…
Et toi ? Tu te prends la tangente pour aller jouer ailleurs ? Jouer railleur !
Quelle connerie de ne pas avoir su te retenir auprès de nous !
Déjà en septembre tu racontais ton presque « au-delà »…
D’où tu étais revenu sauf…Tu as dit comment c’est… là-bas…

Ce matin d’avril… soleil ! Nous étions heureux de la vie…
Et le ciel s’est obscurci de cette triste nouvelle.
Fini le plaisir de croiser dans tes yeux ton sourire vif…
Chaque lundi avant ton atelier « guitare »
Nous parlions des choses de la vie…
Et parfois de l’avenir de l’association.
Elle avait ton soutien actif ; précieux aux moments difficiles
De l’associatif en danger en ces périodes troubles
Où l’action culturelle n’est pas priorité…

Homme distingué, musicien talentueux et accueillant,
Toujours prêt à partager ta grande érudition,
Tu as animé avec bonheur et belle pédagogie
Tes ateliers au Caen Jazz Action…
Palette swing. Accents manouches. Musique cubaine et Latino…

Ce soir… Blues ! Ballades, Bossas mélancoliques...
Nous tes amis. Vous ses partenaires musicaux,
Nous tes élèves : nous nous sommes connus comme ça…
En amateurs de jazz depuis déjà jadis…
Nous te connaissions bien avant de franchir la porte cJA…
Le quidam connaît l’artiste… Avantage !

Pour ne plus avoir le regret du train nous laissant sur le quai,
Par une éclaircie d’emploi du temps à l’automne de la vie,
Comme d’autres amis, je suis venu au cJA.
Il ouvre grands ses bras aux chanteurs et musiciens amateurs…
Qu’on se le dise du plus jeune âge… nage jusqu’à plus d’âge…
Au piano dans ton atelier Latino,
Régalé de tes musiques enseignées deux années….
Nous avions le projet d’y revenir… Savoir saisir l’instant…
Ne regrettons pas les bons moments passés,
Ayons le souvenir plaisant d’avoir eu la chance de les vivre avec toi.

Un été, tu me proposais de donner un coup de main à l’association…
Grâce à toi, à ton complice de longue date Jean-Benoît,
Aux jeunes de l’indispensable relève… Je me trouve là…
Et je t’en veux de ton départ précipité qui fait slamer amer, sans amertume… !

Pour le souvenir de gaies bossas répétées. Impliqués appliqués,
Pour les soirs d'audition de ton atelier « Latino »
Au campus d’ici d’Univers… cité où tu étais indispensable trait d’union.
Merci majeur, Do !… mi !… et pour toutes les autres notes… !
Mais pourquoi donc es-tu passé si vite à l'autre rive… ?

Une parcelle de ta vie restera ancrée dans nos mémoires,
Avec le souvenir de ce sourire décontracté,
De ta poignée de main pleine d'énergie communicative ...

Après nous ? En amateurs de philosophies nous en parlions ensemble…
Après toi ? Ce sera comme quand tu n’étais pas encore là…
En l’Avranches de ta jeunesse …
Avec en plus, les bons souvenirs que tu as essaimés…
Et s’aimer… Encore sur tes musiques préférées…

Accueil 

 Roger Le Goff
 président du Caen Jazz Action
 
le 26 avril 2010

 

 

 

Accueil    
accueil sommaire haut de page