Accueil        

 

mardi 25 mai 2010 

    Céline Bonacina
passe à l'ACT
 

Accueil 
cliquez sur la pochette 
pour afficher les informations 
sur le disque 

   

AccueilL'année dernière, le trio de la saxophoniste Céline Bonacina a été élu Lauréat Jazz à Vienne à l'unanimité du jury (voir actualité du 3 octobre 2009).

Suite à cela, un album a été enregistré du 2 au 5 février 2010 au studio du Flon à Lausanne, avec en invité sur quatre titres le guitariste Nguyên Lê, qui s'est de plus en plus fortement impliqué dans le projet.

...L'histoire ne s'arrête pas là : ayant emballé le guitariste, qui l'a recommandé à ACT Records, l'album sera finalement distribué par le fameux label allemand (hormis Nguyên Lê, le catalogue compte entre autres artistes Nils Landgren, Joachim Kühn, Youn Sun Nah ou encore le trio EST ; le pianiste Yaron Herman vient également d'enregistrer son nouvel album, "Follow the White Rabbit" qui paraîtra le 24 octobre chez ACT).

L'album paraît le 17 juin et un concert spécial est donné au Sunset à l'occasion de sa sortie, le 29 juin.

Ce qu'en dit Nguyên Lê...

Texte tiré des notes de pochette :

"Lorsqu’au détour d'un festival j'ai rencontré Céline Bonacina en 2008, elle me confia que mon album « Bakida » (2000, ACT 9275-2) avait profondément marqué son cheminement musical. Deux ans plus tard elle m'invita à jouer sur quelques morceaux du présent album « Way of Life ». Mon rôle n’a cessé d’évoluer depuis : d’abord guitariste, je suis devenu ingénieur du son, puis co-producteur artistique. Durant toutes ces étapes, je n'ai cessé d'admirer la vitalité et la beauté de la musique de Céline Bonacina, et de découvrir la richesse d'une personnalité hors du commun.
    Quel contraste entre l'apparence fine et délicate de Céline, sa spiritualité douce et espiègle et le feu qui brûle en chacune de ses notes ! Il y a en cette demoiselle un art et un sens du dépassement qui la poussent à choisir cet instrument éléphantesque qu’est le saxophone baryton pour en repousser les limites, en extirper les notes angéliques de « Free Woman », les triples sons, les harmoniques distordues de « ZigZag Blues », les slaps et les souffles percussifs de « Wake Up », l’énergie électrique et virtuose de « Jungle » au saxophone alto, la sérénité devenant déchirement dans « Entre deux Rêves » au soprano…
    De sept ans vécus à l’ile de la Réunion, elle a retenu la leçon des rythmes complexes mais toujours dansants, et peut-être aussi une manière de s’attacher à des racines et des gravités essentielles avant l’envol de son chant intérieur. Pour son trio, Céline a su s’entourer de musiciens à la personnalité unique : de Madagascar, le batteur Hary Ratsimbazafy apporte une pulsion à la fois élégante et musclée, qui se combine à merveille avec la basse résolument électrique de Nicolas Garnier, aux accents volontiers « vintage rock ».
    La « Way of Life » de Céline Bonacina est une voie lumineuse où les contraires et les extrêmes se marient et partent dans la danse : la retenue de la mélodie et la puissance du cri, l’aigü aérien virevoltant et le grave terrestre distordu, la générosité turbulente de l’expression et la précision des rythmes.
    J’espère que vous aurez autant de plaisir à découvrir cette « way of Life » que j’en ai eu à y participer. Que ta voie soit longue et prospère, Céline !"
 

La première pochette

L'album, avant d'être distribué chez ACT, avait une autre pochette, réalisée par le graphiste Zacharie Pacey... Puisque vous ne la verrez jamais dans les bacs, la voici au moins en images :

Accueil
face
 
Accueil
dos
 
Accueil
intérieur

 

Voir aussi

 

Accueil    
accueil sommaire haut de page