Accueil        

 

dimanche 18 avril 2010 
mise à jour le 23 avril 2010 
    Dominique Voquer
nous a quittés

 

Accueil 
l'année dernière avec Djangobim
 
 
 

   

Il était une des figures marquantes du jazz caennais depuis plusieurs décennies. Le guitariste Dominique Voquer nous a quittés vendredi 16, suite à un accident vasculaire alors qu'il était en vacances dans le Gard. Nous sommes nombreux à être frappés par cette disparition prématurée et inattendue.

Une soirée en son souvenir sera donnée à la Maison de l’Etudiant lundi 26 avril, à 19h30 : Djangobim à la cafétéria pour commencer, puis le concert en salle où l'on retrouvera notamment Emmanuel Bex, Annette Banneville, Emmanuel Duprey, Jérôme Valognes, Jean-Benoît Culot, Thierry Lhiver, Reynald Fleury et bien d'autres compagnons de route.

Plutôt que de vous proposer une biographie détaillée, le mieux me semble de le laisser parler... Voici comment il se présentait lui-même sur le MySpace de son groupe Djangobim (avec lequel il devait d'ailleurs jouer le 9 mai à Coutances à l'occasion du festival Jazz sous les Pommiers) :

"Je participe depuis de nombreuses années - je suis né en 1947 - à la vie du jazz dans la région en tant que musicien - guitariste et un peu percussionniste - mais aussi en tant qu'animateur de radio, d'ateliers, organisateur de concerts et responsable de stages. Après avoir, au fil des ans, fréquenté beaucoup de musiciens qui sont ailleurs maintenant (Bibi Louison, Emmanuel Bex, Tony Pagano par exemple), j'ai participé à l'aventure du Petit Marcelot composé de onze musiciens qui jouent les arrangements d'Emmanuel Duprey, sur des musiques traditionnelles normandes, et à celle du Quartet Voyageur d'Annette Banneville qui porte la bonne parole du jazz et de la chanson française à l'étranger. Au sein du Caen Jazz Action, j'aime faire partager à ceux qui le désirent une certaine manière d'appréhender le Jazz à la guitare et une passion pour la musique cubaine et le latin-jazz ; mais j'aime aussi m'adresser à des professionnels du disque, du livre ou de l'enseignement au cours de stages consacrés à l'histoire et aux styles du Jazz et des musiques caribéennes. J'aime les musiques qui chantent et qui dansent et j'aime... jouer !"

Pensées à toi, Dominique.
 

Les réactions

  • C’est avec tristesse et émotion que j’ai appris le décès de Dominique Voquer, Directeur de la Maison de l’Etudiant à Caen.

    Dominique Voquer avait su se faire apprécier et reconnaitre de tous pour son engagement infatigable au service de la vie étudiante caennaise. Militant de l’animation culturelle, dans sa vie personnelle comme professionnelle, on se souviendra aussi de lui comme d’un musicien et mélomane passionné par le jazz, qu’il contribuait à faire vivre et à populariser dans notre cité en compagnie de ses partenaires du Caen Jazz Action.

    Philippe Duron et les élus caennais rendent hommage à l’homme et assurent sa famille et ses amis de toute leur sympathie et leur adressent leurs très sincères condoléances.
     
    Philippe Duron, Maire de Caen
     

  • Nous n'aurons plus le plaisir de croiser le sourire de notre cher Dominique Voquer, hélas victime d'un accident...

    Musicien talentueux et distingué, très accueillant et toujours prêt à partager avec l'autre sa grande érudition, il animait avec bonheur et pédagogie les ateliers guitare et orchestre à la Maison de la Musique d'Hérouville pour le CJA. Il évoluait dans une palette musicale allant du swing, parfois teinté d'accents manouches, mais il maîtrisait aussi la musique cubaine et « Latino ».

    En ces jours de blues et bossa tristes... un cliché souvenir d'une gaie bossa, fort appliquée un soir d'audition de son atelier latin jazz sur le campus de l'Université où Dominique était l'indispensable et précieux relais pour l'accueil du Caen Jazz Action.
     
    Accueil

    Merci à Dominique. passé trop vite à l'autre rive.

    Une parcelle de sa vie restera ancrée dans nos mémoires avec le souvenir du regard vif et de la poignée de main pleine d'énergie communicative ...

    Pensées affectueuses et solidaires à sa compagne Chouchou et aux intimes.

    Roger Le Goff, président du CJA (Caen Jazz Action)
     

  • Dominique Voquer, co-directeur de la Maison de l’étudiant, est décédé brutalement à 63 ans vendredi 16 avril 2010, victime d’un malaise fatal en vélo lors de ses vacances. Cette annonce a jeté la consternation dans la communauté universitaire aujourd’hui endeuillée. Après quelques années au service financier de l’UCBN, Dominique Voquer a créé en 1983 le service d’animation culturelle et l’a animé seul jusqu’en 1994, contribuant entre autres à mettre en place les séances de cinéma à l’Amphi Pierre Daure. Lorsque le projet de Maison de l’étudiant a vu le jour, il s’est immédiatement investi pour contribuer à sa réalisation, aux côtés de Joèle Aveline avec qui il a ensuite dirigé cette structure pendant 16 ans. La fusion des services culturels a constitué une expérience exemplaire et remarquable de la collaboration entre l’UCBN et le CROUS et a permis d’intégrer la vie culturelle du campus dans le réseau culturel de l’agglomération grâce aux nombreux partenariats qui ont été développés. Les fonctions atypiques d’un service culturel nécessitent une grande disponibilité, une présence régulière en soirées pendant les manifestations, un goût du contact et des relations avec les étudiants : tout cela était évident et naturel pour Dominique Voquer. Pour lui, son rôle était avant tout d’être à l’écoute des étudiants, d’être l’interlocuteur privilégié des associations, des élus et de les aider à mener à bien leurs projets. Au fil des ans, il a tissé de nombreux liens avec tous les acteurs de la vie étudiante, notamment les associations d’étudiants étrangers avec qui il aimait particulièrement organiser les soirées interculturelles. Mais c’est aussi avec tous les membres de la communauté universitaire, enseignants, personnels administratifs et techniques qu’il avait des relations quotidiennes et chaleureuses , sachant fédérer autour de lui les ressources humaines nécessaires à la réussite de l’action culturelle. C’est avec passion qu’il a fait vivre le cinéma, le théâtre, la danse, la musique, les rencontres, les débats… sur notre campus. Sa grande culture personnelle sur le jazz mais aussi la littérature, l’histoire des Antilles et de l’Afrique a alimenté de nombreuses conversations avec tous ceux qui passaient le voir, anciens ou nouveaux venus, son bureau était toujours ouvert. L’Université se souviendra de l’engagement absolu et du dynamisme communicatif de Dominique Voquer, au service de l’animation culturelle de l’université.
     
    Communiqué de la présidence de l'Université

 

 

Accueil    
accueil sommaire haut de page